Glossaire

Voici les contraintes des quelques formes fixes auxquelles sont soumis les poèmes.

FATRAS : poème de forme fixe, d’origine picarde, comportant treize vers : un couplet de onze vers sur deux rimes précédés d’un distique, dont il est le commentaire ou le développement et dont il reprend le premier et le second vers.

LAI : Petit poème narratif ou lyrique, à vers courts, généralement de huit syllabes, à rimes plates. Forme abandonnée depuis le XVIe siècle.

PANTOUM : Le pantoum consiste en une suite de quatrains (d’octosyllabes ou de décasyllabes – le même mètre est conservé dans tout le poème.) où s’appliquent deux systèmes de reprises :
• le deuxième et le quatrième vers de chaque strophe sont repris respectivement comme premier et troisième vers de la strophe suivante,
• le tout dernier vers du poème reprend le premier.
L’alternance des rimes masculines et féminines impose un nombre de quatrains pair.

2 commentaires sur “Glossaire

  1. Bonjour,
    Au hasard de mes périgrinations sur la toile, je découvre, avec bonheur vos poèmes.
    Est-il possible de s’ abonner?
    Belle journée à vous,
    Ariane

    1. Merci, Ariane, d’avoir fait escale sur l’île diserte !
      La seule formule « d’abonnement » dont ce blog dispose est le flux RSS (icône orange en haut à gauche). Cela suppose que vous utilisiez un agrégateur de flux, comme Google Reader ou Netvibes (gratuits tous deux).
      Vous pouvez aussi continuer de parcourir « la sente aux ajoncs » au gré des vents… Cela me paraît une bonne méthode.
      Bien à vous,
      ALB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *