Poème de lux

ENVPE Bjorn Carte Sénégas
Ill. Stéphane Sénégas

.

Qu’ont vu ces gardiens, du haut de leur grand phare ?

Ô lueur concurrente !

Depuis, toutes les nefs de la mare aux canards

Affluent, vives ou lentes.

Ce brasillement jaune, endiablé, bravache,

A l’éclat d’un caprice…

Cette lueur enfin, c’est un spot, c’est un flash,

C’est un feu d’artifice !

.

Je crois qu’ils ont perçu, à l’horizon des flots,

Le très charmant repère

Des bougies embrasées aux cimes du gâteau

De ton anniversaire…

Pour Sébastien – 26.08.13

1 commentaire sur “Poème de lux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *