Comment Proust peut changer votre vie

Lecteur, si tu ouvres cet essai, tu seras transformé. Comment Proust peut changer votre vie

Alain de Botton, érudit zurichois vivant en Angleterre, a décidé de sérieusement dépoussiérer nos opinions (souvent toutes faites) sur Proust, grâce à son style sûr de lui et à son humour moiré par l’ironie, très british.
Il semble commencer par nous parler de tout autre chose que de littérature – d’une question posée par des journalistes à des personnalités en 1922 : « En ce qui vous concerne personnellement, que feriez-vous avant <votre> dernière heure ? » Proust y répondit d’une façon surprenante pour qui connaît un minimum ce que fut la vie de l’écrivain…
Et c’est ainsi qu’Alain de Botton nous entraîne sur les voies de la biographie (une méthode qui n’aurait pas déplu à Sainte-Beuve !) ; mais de phrase en chapitre, nous voici au coeur de La recherche du temps perdu. Cela dit, pas question de confiner le lecteur dans une succession abrutissante de résumés des sept tomes de l’oeuvre. Alain de Botton cite, explicite, parle des personnages comme s’il s’agissait de personnes réelles – bref : il actualise les romans de Proust. Son premier principe de lecture : le fait que Robert Proust (père de l’écrivain) était un médecin hygiéniste de grand renom, et que son fils Marcel rêvait de faire autant de bien à l’humanité par la littérature.

Alain de Botton dégage neuf points dignes des meilleures méthodes pour accéder au bien-être (Comment aimer la vie aujourd’hui, Comment prendre son temps, Comment réussir ses souffrances, Comment être un véritable ami en sont des exemples), qui sont autant d’angles de critique. Au passage, il offre des formulations lumineuses sur les sujets les moins simples à cerner. Par exemple : en quoi les clichés sont-ils agaçants ? Qu’est-ce qu’un cliché ? « Le problème des clichés n’est pas qu’ils contiennent de fausses idées, mais plutôt que ce sont des formulations superficielles de très bonnes idées (…). Ils tendent à nous faire croire qu’ils décrivent une situation de façon satisfaisante, tout en se contentant d’effleurer la surface. C’est là un problème grave, car notre façon de parler est indissociable de notre façon de sentir, et notre manière de décrire le monde doit, à un  certain niveau, refléter l’expérience que nous en avons. » (p.116)

Essai critique, manuel philosophique, livre humoristique : tout cela en un seul bouquin ! Et il tient dans la poche, en plus ! Si A la recherche du temps perdu vous attire autant qu’elle vous effraie (mais également si vous en vomissez la moindre ligne lue), administrez-vous ce réjouissant remède. Il aurait pu s’intituler Comment Alain de Botton peut changer votre point de vue sur Proust.

Comment Proust peut changer votre vie / Alain de Botton
Traduit de l’anglais (britannique) par Maryse Leynaud.
250 p. – 10/18, 1997. – Actuellement réédité par J’ai Lu (6€).