Un Otte de marque

Connaissez-vous Jean-Pierre Otte ? C’est dans La Grande Librairie, sur France 5, que j’ai entendu parler de son dernier livre – un peu étrangement (ou distraitement ?) sous-titré « roman » : Un cercle de lecteurs autour d’une poêlée de châtaignes (Julliard). Lors de son interview télévisée, l’auteur a clairement affirmé la grande part de réalité des faits rapportés.Un cercle de lecteurs... - Julliard

Le sympathique brassage des idées sur la littérature (« Il s’y disait, semble-t-il, des choses considérables », p.15), l’éclectisme des ouvrages évoqués dans ce récit (pas de moins de vingt titres aux seules pages 16 et 17, ce qui explique la présence d’une bibliographie de quatre pages en fin d’ouvrage) retiennent presque évidemment l’attention.
Mais au-delà de toute cette matière, qui s’accompagne de nourritures plus terrestres et non moins appétissantes, il faut signaler l’art du portrait à l’oeuvre dans ce livre. Jean-Pierre Otte a le chic pour dépeindre tel ou tel, le ou la croquer – littéralement, car les rencontres souvent sont liées à quelque agape. Ces personnes (personnages ?) enrichissent le livre, l’emplissent de leur présence – à l’image de Medhi Mansour, l’homme « de si peu de poids qu’un coup de vent d’autan aurait pu l’emporter », mais sans qui rien n’aurait été écrit. Pour être parfois caricaturés, ces individus de chair et de papier ont droit au changement : celui qu’on appelait Popaul sans beaucoup de considération devient (redevient) Pol-Émile, au dévoilement d’un peu de son passé ; Richard Brars, « grand gaillard barbu », révèle une délicatesse insoupçonnée à vivre dans une cabane perchée dans un arbre ; Marie-Ange (amie d’une membre du cercle) s’exprimant « sur un ton délié, à l’aise, assez affecté sans être désagréable » souffre de mythomanie au point de faire peine… Ces personnages sont vivants, ils évoluent – notre regard évolue, comme celui de l’auteur.

En parcourant les actes de ce cercle philosophique et littéraire, tout lecteur y entre un peu. Merci, monsieur Otte.

Un cercle de lecteurs autour d’une poêlée de châtaignes / Jean-Pierre Otte
249 p. – Julliard, 2011.

A lire aussi, cet article plus détaillé de Claude Amstutz : http://lasciereveuse.hautetfort.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *