Achille Talon, t.1 : Les idées d’Achille Talon cerveau-choc !

Titre complet : Les idées d’Achille Talon cerveau-choc ! ; tome 1.
Ce titre rappelle la toute première description que René Goscinny fit du personnage. Celui-ci avait demandé à Greg un gag bouche-trou pour le magazine Pilote, en 1963 : « Achille Talon, cerveau-choc, est un homme plein de bonne volonté, et doué d’un savoir puisé dans une encyclopédie… à laquelle il manquait pas mal de pages. Achille Talon n’en a cure ; sûr de lui, il n’hésite jamais à se jeter à corps perdu dans les situations les plus difficiles, avec une remarquable inefficacité. » (1)Les idées d'Achille Talon cerveau-choc ! - Dargaud

1ère édition : Dargaud, 1966. 46 pages.
Type : planches de gags.
Personnages : Achille, Hilarion Lefuneste, Vincent Poursan, le major Lafrime, Virgule de Guillemets, sa camériste Hécatombe + deux enfants anonymes (des voisins ?).
Notons qu’Achille Talon semble disposer des services d’une aide-ménagère, Madame Hibon, qui apparaît à deux reprises dans ce recueil.

Gags récurrents :
– leurs titres. Ils font l’objet d’une reprise anaphorique : Idée frappante, Idée qui fait du chemin, Idée tordue, Idée sur mesures…
les deux enfants se posent une question ou s’adonnent à une activité, et Achille Talon se mêle de leur fournir des explications et/ou des moyens supplémentaires dans leur entreprise. Ce qui provoque quasi immanquablement une catastrophe. Ces deux enfants n’apparaîtront plus : le courrier des lecteurs de Pilote révéla qu’Achille Talon plaisait davantage aux grands adolescents ; les deux mouflets n’étaient plus indispensables (2).

Gags reposant sur une mise en abyme : page 46. De la première vignette (un luxueux fauteuil vide) à la dernière (Achille vociférant), l’auteur s’amuse à imaginer un personnage conscient – jusqu’à la rage – d’être observé par le lecteur : « Vous avez bientôt fini de me dévisager ?? »

Avec cet album, les bases sont posées. Greg a créé un nouveau personnage, à partir – il ne s’en cache pas – d’un héros de la prime bande dessinée tombé dans l’oubli, Monsieur Poche de Saint-Ogan : il en a le complet trois pièces, le petit chapeau, la canne et surtout la faconde. Achille est déjà incorrigiblement bavard, je-sais-tout, et belliqueux vis-à-vis de qui fait de l’ombre à son ego. On voit déjà Talon lire Les Pensées de Pascal (« Mauvaise idée » p.23 ; « Idée commerciale » p.21), ou envoyer un vendeur de brosses sur les roses (p.21).
Chose amusante et révélatrice de la parution des gags dans un hebdomadaire, l’auteur n’hésite pas à faire des clins d’oeil à l’actualité : Achille Talon dérègle son téléviseur en regardant la 2e chaîne (créée, comme lui, en 1963 !).
Les allusions au monde de la presse et à la bande dessinée en général sont au rendez-vous. Dans l’ « Idée qui date », un enfant achète un magazine hybride, mélange de Tintin (dont Greg fut rédacteur en chef entre 1965 et 1974) et de Spirou, « Spitin ». Mais, plus significatif encore, Greg fait de son personnage un anti-héraut du neuvième art.

Les idées d'Achille Talon cerveau-choc ! - p.16.
Les idées d'Achille Talon cerveau-choc ! / Greg (Ed. Dargaud).

Voilà un bourgeois faisant preuve d’une indéniable « achillité » (« Avalanche d’idées », p.12). A suivre, bien entendu !

______
(1) Source : Wikipédia.
(2) Benoît Mouchart, Michel Greg : dialogues sans bulles. – Dargaud (Portraits), 1999. – p.45.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *