Secrets de grammaire

Pierre : avec ce livre, c’est la victoire assurée au prochain concours d’orthographe !

La Grammaire, c'est pas de la tarte ! - Ed. du Seuil, 2010.« La lang françèz apartièn à çeu qi la parle é si çeu qi la parle adopte une manière sinple de l’écrire é la propaje, çètte norme s’inpozera d’èlle-mème. » Tout internaute peut lire ces mots sur le site Ortograf.net, qui souligne avec sérieux combien accords, syntaxe et tutti quanti sont d’une complexité telle que la langue orale s’en affranchit joyeusement. En attendant que s’impose la nouvel norme françèz, je vous invite à réviser vos classiques grammaticaux – non point en allant brûler des cierges sous la statue de Saint Bled, mais plutôt en vous servant une belle part de coquilles, de boulettes et d’autres friandises dont se délectent les correcteurs journalistiques.

Olivier Houdart et Sylvie Prioul oeuvrent chaque jour dans les célèbres Monde et Nouvel Observateur. Le premier (avec une autre comparse) communique au tout-surfant son goût pour les fautes relevées dans un blog épicé, Langue sauce piquante. Le présent livre est le deuxième opus du duo Prioul-Houdart (le premier, La ponctuation ou l’art d’accommoder les textes est également publié aux éditions du Seuil). Après vous avoir prodigué quelques informations sur les origines de notre langue (qui expliquent évidemment bien des choses), les auteurs vous convient à trouver « le genre idéal » (Masculin, Féminin) et à vous interroger dans un chapitre sur la féminisation : « Qui va garder les enfants ? » Ce sont ensuite le singulier, le pluriel, et le « pervers PP » (participe passé) qui sont examinés à la loupe. Les majuscules et la syntaxe ne sont pas en reste ; l’ensemble finit en beauté avec un chapitre traitant de l’orthographe. Profusion d’exemples, petites questions pertinentes (avec solutions à la fin), précision des sources : cet essai, qui se lit comme un drôle de roman, n’en est pas moins à classer parmi les ouvrages de référence.

Il est urgent de composer, de publier, d’acheter et de lire un tel document. D’abord parce que rire fait du bien à tout le monde, et tout le temps (le style pimenté réchauffe les zygomatiques). Ensuite parce que grammaire et orthographe ne vont évidemment pas de soi. Comme les écoliers ont de plus en plus de mal à en assimiler les règles, on peut espérer que les individus auront à coeur de mettre à jour leur français tout au long de leur vie. Enfin, parce que même Télérama, aujourd’hui, parviendrait à faire pleurer les correcteurs de rage (la preuve en image, ci-dessous). Grands dieux oui, il est temps !!

La Grammaire, c’est pas de la tarte ! / Olivier Houdart et Sylvie Prioul.
186 p. – Seuil, 2010. – (14,50 €).

Article Télérama n°3184 (22-28.01.11)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *