Le jour des Tentacules

Les fans de jeu vidéo sur PC  se souviennent sans doute de Maniac Mansion et son hilarante suite, Day of the Tentacle (DOTT pour les intimes).

Résumé de l’histoire (basé sur le manuel de l’éditeur du jeu) : Purple est un Tentacule Pourpre ayant – hélas ! – bu de la boue toxique. Purple a toujours eu un mauvais fond, mais il était plutôt impotent. Le voilà transformé en génie, avec des penchants soudains pour la domination du monde ! Et son frère, un brave petit tentacule vert inoffensif nommé Green, se trouve bien impuissant face à de telles intentions…

Poire fendue devant l’écran, mes velléités couturières se sont réveillées. Tentants, ces tentacules : à croire qu’ils furent dessinés pour être mis en peluche ! J’ai choisi de les confectionner en éponge (spongieux est un adjectif bien assorti au concept de tentacule). De fil en aiguille, j’y ai passé trois jours. Mais que c’est grisant de donner corps à ces créatures de pixels !

Tentacules en éponge
Purple : "I feel like I could... take on the world !!!" - Green : "Oh, no..."