Rien vraiment ne nous sépare

Des mots, des images peuvent apaiser une douleur et contribuer modestement à un deuil.
Cette carte et cette enveloppe ont été réalisés pour une collègue qui a subitement perdu son mari. Les mots de Walt Whitman (1819-1882) sont tirés de son inépuisable recueil Feuilles d’herbe (1855-1891).

Pecheurcormoran carte
Ill. : Stéphane Sénégas / Kaléidoscope.

L’illustration de base, épurée, silencieuse, est signée Stéphane Sénégas  (Le pêcheur et le cormoran, éd. Kaléidoscope). Dans le catalogue, je disposais de l’image ci-dessus ainsi que de l’oiseau ci-dessous.

ENVPE Pecheurcormoran

Format de la carte : 21 x 10 cm. Enveloppe : 23 x 12 cm environ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *